La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Le Tirol Lausanne vous souhaites la bienvenue dans son Café Restaurant situé au Chemin des Bossons 3 à 1018 Lausanne 


 Nouveau !

 

 

 

Venez déguster une agréable bière Munichoise à la pression 

 Également de la Bière blanche, la Desperados et superbok

 

 Réservation à la raclette à gogo directement ici http://letirol.ch/order-online-e-shop/

 

 

 

 



Partager via un média social

Knoedel

Tincidunt

Olypian quarrels et gorilla congolium sic ad nauseum. Souvlaki ignitus carborundum e pluribus unum. 

Pourquoi une Paulaner ?

La bière Munichoise

En 1487, soit presque 30 ans avant les autres villes de la Bavière, Munich met en application son décret sur la pureté de la bière, garantissant ainsi aux consommateurs des bières de haute qualité, brassées à partir des ingrédients les plus nobles et choisis avec le plus grand soin. Le savoir-faire né de cette longue tradition brassicole explique pourquoi la „Münchner Bier“ ou „Bière Munichoise“ jouit aujourd’hui d’une telle image de prestige et se doit de répondre aux exigences les plus élevées en matière de qualité. Aujourd’hui encore, nos bières sont brassées dans le plus strict respect de la loi bavaroise sur la pureté de la bière.



La loi bavaroise sur la pureté de la bière

En Allemagne, les brasseurs n’ont le droit d’utiliser que quatre ingrédients, pas un de plus. Conformément au „Bayerisches Reinheitsgebot“, la loi bavaroise sur la pureté de la bière de 1516, ces ingrédients sont le houblon, le malt, l’eau et la levure. La finalité de ce décret, qui constitue la plus ancienne réglementation alimentaire encore en vigueur à ce jour et qui a été ordonné par le duc Guillaume IV de Bavière, était de mettre fin aux « expériences sauvages ».

Les étapes de brassage

Le brassage de la bière principale compte quatre grandes étapes : le maltage, la préparation du moût, la fermentation et la maturation qui sera suivie de la garde. La première étape réside dans le maltage de l’orge et du blé. Le malt est ensuite concassé puis mélangé à de l’eau pour former la trempe qui sera filtrée et donnera ce liquide clarifié appelé « moût », Ce moût sera par la suite porté à ébullition, on parle alors de „cuisson du moût“. Arrivent ensuite la fermentation et la garde qui sont les deux dernières étapes avant l’embouteillage ou l’enfûtage de la bière.

La qualité de nos bières représente l’une de nos priorités majeures. Tout au long du processus de brassage, nous veillons à n’utiliser que les matières premières les plus nobles. Notre procédé de brassage a pour particularité de faire appel à une méthode de travail traditionnelle qui, selon le type de bière à brasser, consiste à soumettre une partie de la trempe à une simple ou à une double cuisson. Cette méthode permet d’obtenir une bière de caractère au goût authentique. En choisissant la fermentation en cuves plutôt que la fermentation en bouteilles, nous donnons à la bière tout le temps qu’il lui faut pour parfaire sa fermentation et sa maturation. Les arômes peuvent ainsi tranquillement continuer à se développer, en faveur d’une qualité de bière maintenue au même niveau élevé et d’une grande stabilité de goût de nos bières.